-
JOURS
-
HEURES
-
MINUTES
-
SECONDES

Un super weekend de Forrest Yoga avec Jambo à ne rater sous aucun prétexte !

Invitation à la douceur

J’ai fait le bilan de ce blog cette année.

J’ai manqué d’envie. J’ai peu écrit. J’ai même eu l’impression d’être surbooké, de m’imposer un stress … bien inutile. Celui de mon travail me suffit bien. Alors, j’ai ralenti, un peu, beaucoup.

J’ai même failli arrêter. Arrêter le blog, arrêter le podcast Au fil du Yoga. Arrêter d’enseigner le yoga.

Ma pratique a évolué. Évoluer. C’est bien là le maître mot. Évoluer pour me faire du bien, évoluer pour intégrer encore plus de douceur dans ma vie.

Evoluer ... avec douceur

J’avais une discipline importante dans ma façon de faire du yoga : méditation le matin et asanas dans la journée.

Mais à côté de cela, cela fait 30 ans que je vivais avec une maladie chronique : la migraine. Pas le mal de tête. Cette brûlure dans votre cerveau, ce battement pulsatile, celui qui vous fait vomir, qui vous éreinte. Pas 1, pas 2, pas 3 jours mais bien 4 jours d’affilée et cela au moins 2 fois par mois.

Et puis cette sciatique qui revient. Et une autre qui apparaît de l’autre côté.

On fait avec. Tout le monde fait avec parce qu’il faut “faire avec”.

Mais j’ai cherché à me soigner. J’ai vu des charlatans. J’ai lu des tas de conneries sur les migraines. J’ai vu des pubs pour acheter des bidules qui ne servent à rien sauf à piquer du fric, en sa payant sur le dos des gens qui souffrent.

Bref j’ai erré. Mais j’ai aussi trouvé des gens super. Mon praticien ayurvédique qui depuis je en sais même plus, 6 ans peut être ?, me dit d’être plus douce. Je lui répondais : mais je suis plus douce ?

Ben en fait, pas assez .. maintenant je le sais.

J’ai été traité pendant plus de 30h en acupuncture, et ma foi, pour ce qui me concerne, cela marche. Large réduction des migraines, de leur intensité, de leur longueur, et de leur récurrence. Un paracétamol peut maintenant endiguer la brûlure.

La douceur. C’est ce que l’acupunctrice m’a dit…

La douceur

En yoga aussi, j’adoucis encore un peu plus ma pratique physique. Pas le temps de me poser 5 min tranquille sur un tapis ? Mal au dos ? Un atelier à préparer, la pub à faire, monter le podcast, faire la pub, répondre aux questions, donner des cours ? Et bien tant pis, je me pose. Je pose mon corps qui a besoin de ne pas bouger plus, je pose ma tête.

Alors ma discipline physique en a pris un coup. MAIS, je ne m'”accuse” plus de ne pas faire des asanas (même si cela me manque, c’est une sacrée drogue, non ?). La douceur. J’applique pleinement ce que je ne cesse de dire dans le blog (je fais migrer mon ancien blog, les articles arriveront tranquillou, avec douceur), dans le podcast, dans mes cours et au boulot : je me fous la paix. Radicalement. Au passage, merci à l’ouvrage de Fabrice Midal “Je me fous la paix” que m’a offert une de mes élèves, Gabrielle (merci Gab !).

Et vous savez quoi ? Cela fait un bien fou.

De fait, j’ai intensifié ma pratique méditative. Je chante énormément.

Je me trouve plus concentrée, plus clairvoyante, plus forte, plus confiante et plus responsable. Plus douce. J’apprends à dire non, à ne pas agir comme un chien tout fou et à dire oui à tous les projets (et je peux vous dire que cela fourmille dans ma tête …).

Je laisse l’envie, les envies, monter.

dandelion, seeds, pointed flower-douceur softness

Un petit mot sur la discipline. Douceur ?

Etymologiquement, cela vient de discere, en latin, apprendre. Cela a donné l’élève (discipulus).

J’ai une image assez austère de la discipline, parce que parfois on veut sortir de cette routine, parce qu’on en a marre. Le mental refuse de plier. Même si cela fait du bien.

Je lis beaucoup de post sur les réseaux sociaux de profs de yoga qui  éprouvent une certaine culpabilité parce qu’ils n’ont pas fait leur salutations au soleil à 5h du mat ou qui n’ont pas médité pendant une heure.

Franchement si on peut le faire, c’est top ! Et bien sûr que si l’on veut être sur le chemin du yoga, comme tout autre chemin spirituel d’ailleurs (mais pas que), il faut s’entrainer tous les jours (je fais exprès de dire s’entraîner). Mais, parfois, le cours de la vie fait que. Et à ce moment là, c’est bien aussi. Tout est question d’équilibre.

Le yoga est une voie d’équilibre, pas d’excès. C’est la voie de la douceur.

Invitation à la douceur

Alors je vous invite à considérer votre pratique, vos journées, votre façon d’être et à détecter les moments de déséquilibres et les moments de douceur. Et si vous trouvez que oui, il y a du déséquilibre, prenez le temps de vous apporter de la douceur, car alors, dans cette douceur, vous remettrez en place une nouvelle discipline, ce qui vous fera encore avancer sur votre chemin !

Et pour finir, quelques mots sur le blog. Depuis presque un mois, je passe beaucoup d’heures à modifier l’apparence physique du blog pour le rendre attractif et plus conforme aux sirènes de google. Je suis un blog actif comptant plus de 28 000 lectures, lu un peu partout dans le monde. Et pourtant vous pourrez me chercher sur google. Si vous tapez “blog yoga france”,  je n’existe pas. C’est très frustrant. D’autant que les “blogs” qui apparaissent sont des grandes marques qui sont en fait des magasins. Encore plus frustrant car nous ne sommes pas sur le même secteur.

Alors du coup, je crée mon site, toute seule. Et comme je ne suis jamais contente ou parce qu’il y a un souci au moment de l’édition et que cela ne ressemble à rien, bref que c’est moche, je recommence tout.

C’est pour cette raison que je n’ai plus publié pendant un long moment. J’espère que vous aimerez la nouvelle mouture de ce blog (qui évoluera encore un peu, j’en suis sûre).

Novembre 2022

Vous souhaitez approfondir votre pratique de yoga ?

Pour cela,

  • vous pouvez écouter mon podcast AU FIL DU YOGA, dont tous les épisodes sont réunis ICI
  • vous pouvez participer à mes ATELIERS, STAGES et FORMATIONS, vous trouverez l’information ICI
S’abonner au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
%d