-
JOURS
-
HEURES
-
MINUTES
-
SECONDES

13 et 14 avril : Forrest Yoga avec Jambo à ne rater sous aucun prétexte !

Shat Karma : techniques de nettoyage et de purification

Les Shat Karma, c’est quoi ? Ce sont 6 techniques de nettoyage et de purification du corps (shuddhi kryias). On dit aussi Shat Kryia, selon que l’on utilise le sanskrit (shat karma) ou l’hindi (shat kryia).

A l’occasion de la sortie de l’épisode Yoga et un peu d’ayurvéda (Au Fil du Yoga), je me suis dit qu’un complément tel que celui-ci pourrait être utile.

Objectif du shat karma

Elles nettoient l’appareil digestif, l’appareil respiratoire et l’appareil excréteur. Il s’agit d’ôter du corps tout ce qui n’est pas nécessaire au corps et de lui son énergie et sa lumière. Après ces kryias, les postures de yoga et le pranayama ont plus d’impact sur le corps.

shat karma purification nettoyage kryia yoga

Les textes du yoga qui parlent du shat karma

Le Shat Karma est évoqué aussi bien dans la Gheranda Samita que dans le Hatha Yoga Dipika.

Dans la Gheranda Samita, le Shat Karma est le premier membre du Yoga. Avant toute chose dans la pratique du yoga, il faut nettoyer son corps. Sans cela, la progression vers les autres membres du yoga sera difficile. La séquence des 6 kryia est la suivante : Dhauti, Basti, Neti, Nauli, Tratraka et Kapalabathi.

Dans la Hatha Yoga Dipika, le point de vue est différent. Ces kryias sont recommandés afin de lutter contre l’excès de graisse et de kapha dans le corps. L’enchainement recommandé n’a pas tout à fait le même ordre non plus : Dhauti, Basti, Neti, Trataka,  Nauli, et Kapalabathi.

Dhautirbastistathā netistrātakam naulikam tathā Kapālabhātiśchaitāni shatkarmāni prachakshate – HYP 2.23

Sens – Dhauti, Basti, Neti, Trataka, Nauli et Kapalabhati sont appelés shatkarma.

Les effets du shat karma

Les effets du Shat Karma sont :

  • rééquilibrage des 3 doshas : vata, pita et kapha
  • rééquilibrage du corps et de l\’esprit
  • équilibrage du prana dans les deux nadi Ida et Pingala, ce qui permet alors de stimuler la Shushumna
  • nettoyage du corps de ses impuretés
  • permet de garder le corps en bonne santé
  • apporte de la force aux systèmes internes tels que la circulation sanguine, la digestion, l’appareil respiratoire et le système immunitaire.

6 kryias

Que se cachent-ils donc derrière les 6 kryias énoncés plus haut ?

Avant toute chose, je ne fais que vous décrire ce qu’est le Shat Karma. Certains kryias selon vos états de santé doivent être envisagés après avoir consulté un médecin.  Pour ma part, je pratique neti et kapalabathi régulièrement et nauli assez fréquemment. Je devrais envisager trataka car je pense que cela ferait du bien à mes yeux trop tiraillés par les écrans.

Dhauti

Dhauti, signifie nettoyage du tube digestif supérieur. Vastra Dhauti est le nettoyage du colon avec un tissu de coton. Jala Dhauti est la stimulation du réflex pharyngé (en gros on avale de l’eau et on se fait vomir).

Cela permet d’ôter l’excès de mucus. Dhauti en ayurveda aide dans le traitement de l’asthme, des désordres des bronches et respiratoires et du tube digestif.

Basti

Basti est une technique de nettoyage du colon. On envoie de l’eau dans le rectum et cette eau remonte dans le colon. Basti est indiqué pour les congestions du colon, les troubles digestifs, la constipation, la digestion lente. Mais cette technique, invasive, doit être réalisée avec parcimonie. Elle peut être remplacée par agni sara.

Il est possible de faire aussi un lavement en ingérant de l’eau salée et d’exercer des mouvements pour faire aller cette eau dans toutes les pilosités du colon. Généralement ce lavement vous conduit tout droit aux toilettes. Il demande cependant une diète les jours précédant pour alléger dans un premier temps la digestion.

Neti

Neti est un lavage des sinus avec de l’eau tiède salée que l’on fait circuler dans le nez à l’aide d’un récipient en forme de théière appelé lota. Jala neti est à la fois une excellente préparation hygiénique mais aussi un préalable intéressant avant un pranayama et la méditation. Se laver, se purifier, avant de méditer.

Je prépare mon eau en faisant bouillir l’eau du robinet. J’additionne 1,5 l d’eau avec 8 g de sel marin. Et j’attends que cela refroidisse. Si l’eau est trop chaude, je rajoute de l’eau froide directement dans mon lota. Si l’eau vous brûle les narines, soit elle est trop chaude, soit elle est trop salée. Solution : rajouter de l’eau froide.

Si au contraire, cela vous donne l’impression d’avaler de l’eau (comme quand on va à la piscine), c’est qu’elle n’est pas assez salée. Solution ? Rajouter un peu de sel.

20191013 1014303534051344554626548 scaled

Trataka

tatraka

Trataka ou nettoyage des yeux. On focalise son regard sur un point (par exemple la flamme d’une bougie) sans ciller. Au bout d’un moment, les yeux se mettent à couler. Trataka accélère la capacité de se concentrer et de calmer l’activité mentale. En effet, les yeux au quotidien sont les organes sensoriels les plus actifs.

Nauli

Nauli est une pratique avancée : puissant exercice de renforcement de la sangle abdominale (et en premier lieu du muscle transverse) c’est un merveilleux outil pour masser vos organes internes et comme il met en jeu les abdominaux il ravive le feu, agni, en vous.

On peut l’acquérir en suivant les étapes suivantes :

1/ ashvini mudra : contracter et relâcher l’anus et les muscles autour du rectum

2/ mula bandha : contracter l’anus, les muscles autour du rectum et le périnée et les “remonter” en direction du nombril

3/ mula bandha avec uddhyana bandha

4/ nauli ou le barattage du ventre en uddhyana bandha. Nauli renforce le bas dos, donne de l’énergie et nourrit tous les organes de l’abdomen.

Kapalabathi

Kapalabathi est le denier shat karma. C’est une technique de respiration qui active et donne de l’énergie au cerveau. L’Himalayan Institute préconise mula bandha avant de pratiquer kapalabathi. Les expirations sont puissantes et profonde, les inspirations sont légères, le tout sur un rythme rapide. Ce sont les mouvements des abdominaux qui vont entrainer les expirations (du coup vous comprenez que cette action nettoie l’abdomen …)

Mon expérience du Shat Karma

J’ai fait 3 panca karma avec mon praticien ayurvédique. Panca = 5 . Donc 5 soins ayurvédique selon ma constitution, ma prakriti (écoutez le podcast qui est juste dessous), le but et la saison. C’est fatiguant ! Mais c’est super. Il faut s’accorder du temps, à savoir ne pas travailler. Je l’ai fait en France : mon praticien est top. Il encadre également des panca karma en Inde.  Si je dois aller en Inde, ce sera pour cela et avec lui !

Une précision concernant la “vidange des intestins”. Je lis beaucoup de choses sur internet. Faites attention : cela abime votre flore intestinale. On ne décrète pas une purification de intestins comme cela. Il fat faire une diète alimentaire avant et après. J’utilise de l’huile de ricin avec un peu de lait végétal pour le goût. Soyez conscient des raisons pour lesquelles vous faites cela. Donnez vous aussi du temps de repos. C’est le moment où le corps en se vidant se nettoie et se met en veille pour récupérer !

Au fil du Yoga

L’accès direct à l’épisode Yoga et un peu d’ayurvéda !

Vous trouverez tous les autres épisodes du Podcast au Fil du Yoga.

L'Himalayan Institute

swami rama himalayan institute sage indian

L’Himalayan Institute a été créé par Swami Rama. Swami Rama (1925-1996) est un enseignant de yoga très connu dans le monde. Né dans le nord de l’Inde, dès son enfance il a été élevé par Bengali Baba, un sage de l’Himalaya. Sous sa supervision, il a voyagé de monastère en grottes sacrées et a étudié enseignements de nombreux sages et saints indiens. J’ai rencontré l’enseignement de Swami Rama quand je me suis mise au yoga nidra. Rod Stryker est de cette lignée. Swami Rama a également étudié l’importance de la respiration dans la pratique du yoga.

Pour aller plus loin : le site de l’Himalayan Institute

Vous aimez ce que je raconte ? Alors n’hésitez pas à vous abonner au blog. A partager autour de vous l’adresse du blog, à me faire de la pub. Et puis à commenter. Parce que la raison d’être de ce blog c’est l’échange. J’aime beaucoup recevoir des messages de personnes dont la lecture d’un article les ont fait réfléchor peut être différemment à quelque chose.

Vous avez envie de suivre mes cours ? Vous êtes à Marseille ? Alors venez à mes ateliers. Vous êtes ailleurs, alors suivez mes cours en zoom. Pour être au courant, le mieux c’est de me suivre sur instagram @caro_carofilduyoga.

S’abonner au blog

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut